L’ossature bois est une structure dite légère. Le poids du bois est 5X moins important que celui du béton et 17X moindre que celui du métal. La robustesse de ce type de construction n’a cependant rien à envier à ces concurrents. Les plus vieilles maisons de France, dites à colombage, sont d’ailleurs des structures à ossature bois.

Il y a une idée reçue disant que le bois est peu résistant aux flammes.Elle est fausse car c’est un matériau peu conducteur de chaleur et il est prouvé que la solidité du bois est conservé même alors qu’il subit les flammes. La lente combustion du bois forme une couche de carbone sur la surface du bois qui l’isole de la chaleur et le renforce, contrebalançant la perte de section des pièces. Au cours d’un dégat du feu la structure porteuse d’une maison ossature bois dure d’ ½ heure à 1 heure de plus qu’une maison maçonnée, et presque le double qu’une structure métal, laissant le temps d’évacuer la zone sinistrée et de laisser une marge de manœuvre aux pompiers.

L’isolant que nous favorisons : la ouate de cellulose, est traité contre le feu, venant accroitre sa réaction déjà très bonne.

Le faible poids du bois n’impacte que très peu la solidité des fondations de l’habitation. Même sur un terrain peu stable une ossature bois aura une meilleure longévité qu’une autre structure plus massive. De plus la forte élasticité du matériau lui confère une excellente réaction aux tremblements de terre, les normes de construction actuelles préviennent eux aussi les dégats sismiques.

Les essences utilisées pour la construction et les traitements du bois le protège contre les attaque biologiques tels que champignons ou insectes. L’ossature en bois étant à l’abris des intempéries et des émissions de vapeur elle ne subit pas de dégradation au cours du temps.

 

Construire en bois c’est construire durablement.

 

Inscription!
A notre Newsletter

A notre Newsletter